Salut à tous

 

La tempête souffle en Bretagne, les ports sont submergés, les pêcheurs sont à quai, les caves sont inondées, les promeneurs marchent tête baissée, et pendant ce temps là, bien à l'abri, un nouvel heureux évènement vient d'avoir lieu au chantier du Samarkand: la naissance de la deuxième quille!

Cette fois-ci on n'a pas trainé. L'expérience de la première quille nous a permis de gagner du temps. Ainsi on s'est par exemple passés du surfaçage epoxy des plombs avant assemblage.

 En quelques heures, le week end dernier, tout a été fait: apprêtage extérieur des plombs, ponçage du plan de joint, essais de présentation avec un figuratif en bois, ce qui évite d'avoir à manipuler les 155 kg du voile en acier....

CIMG3284

 

.....puis collage avec un dose généreuse de colle epoxy, la maison ne mégote pas sur la sécurité ...

CIMG3289

 

Quand je vous dis que construire un bateu, c'est d'abord bouffer de l'époxy!  Ensuite, c'est l'insertion du voile en acier dans son logement:

CIMG3293

 

....puis collage de l'ensemble et réutilisation de l'époxy excédentaire en guise d'enduit extérieur....

.CIMG3300

 

Ensuite, construction de l'inévitable cabane de chauffage en  bois et plastiques variés ... On chauffe pendant 24 heures. Comme il fait doux ces temps-ci, le radiateur ne rame pas trop pour maintenir 22 ° dans ce four improvisé (enfin pas si improvisé que ça, quand même)

CIMG3301

 .. Et enfin aujourd'hui, la récompense du guerrier: une deuxième quille assemblée, qui n'attend plus que ses carénages pour ressembler à une vraie quille de bateau!

CIMG3323

Voilà, c'est tout pour cette fois-ci, la suite au prochain épisode!

 

Atchao!