Cette année aura été une année record pour le Samarkand et son équipe: l'année du silence! Jamais on aura posté aussi peu de messages , le dernier date du mois de mars. Il y a beaucoup de raisons à ça, mais je crois que c'est surtout le manque de temps principalement et la concurrence de Facebook et des SMS qui font que je donne moins de nouvelles. Et puis les plus courageux d'entre vous viennent directement me voir (n'est pas Tanguy?), alors.....

      Bon, pour tous ceux qui ne sont pas sur ma page facebook, dont je n'ai pas le numéro de portable, qui ne viennent pas voir le chantier, la maison Samarkand fait donc un petit point d'étape......

      En fait depuis tout ce temps là, on a essentiellement travaillé sur des tas de petits détails de finition à l'intérieur du bateau, en particulier sur l'ameublement. Juste 2 petites photos pour illustrer:

 

WP_20160809_003

Ci dessus la table du carré en cours de montage, ce n'est pas si simple mais avec de la patience cela devrait être sympa. Il ne s'agit pas d'une table marquetée, mais simplement d'une table stratifiée, c'est simple et efficace, et puis la couleur est sympa, non?

WP_20160827_001

Et là, les pieds de ladite table du carré, avec des couleurs là aussi. Vous noterez le parti pris de mettre des couleurs dans le bateau, c'est une question importante pour nous, nous ne voulons ni d'un intérieur triste, ni trop marqué par la mode du moment (couleurs grises ou taupe), comme les intérieurs de certains bateaux actuels, qui finissent tous par se ressembler.

Mais la grande affaire a été sur cette période la peinture du pont du bateau. En effet, depuis le temps que nous sommes à genoux sur ce pont à le poncer, enduire, stratifier, percer, etc....il est enfin jugé prêt. C'est une affaire qui a commencé dès le mois d'avril avec le passage de l'apprêt. Puis, enduits divers et re-apprêt en mai juin, juillet peinture des verticaux et de toutes les parties blanches, en août, masquage des surfaces et enfin en septembre, la peinture. Vu comme ça c'est vite dit, mais en fait on a eu beaucoup de problèmes de planning, de process, etc....., on peut dire que ça n'a pas toujours été simple, mais enfin le résultat est là, jugez en.

WP_20160807_001

 Là vous voyez le masquage de toutes les parties peintes du bateau......

20160930_134940

......et là, vous avez enfin le résultat final: joli, non?

PART_1475236685219_mms_img-541926667

Ci dessus vue d'un peu plus près avec l'arceau de sécurité arrière qui termine bien le cockpit, esthétiquement parlant....

WP_20160930_040

Et là, vue encore de plus près.

WP_20160930_037

Pour cette phase décisive, l'équipe a été renforcée de l'aide précieuse de Gilles, le patron de Sicomin Quimper (en bas à gauche), chez qui nous prenons depuis le début de la construction du bateau tous les tissus, résines et peintures. Comme il nous l'avait promis depuis le début, il a complètement pris en charge la fourniture et la pose de la peinture du pont. Vu qu'il est hyper expérimenté (en plus d'être un homme de parole), le résultat final s'explique. Nous autres, nous n'avons eu qu'à l'assister (faire les mélanges, lui passer les recharges pour le pistolet...). Merci à toi, Gilles!

WP_20160930_007

Ci dessus, il passe la peinture sur les parties détachées (pour l'instant) du bateau, qui n'attendent plus que d'être montées. Ici, le capot de la descente.

WP_20160930_016

Et là, l'équipe en pleine action, atmosphère brouilardeuse à souhait....

Bref, vous imaginez qu'on est content de tout ça, maintenant que le pont est peint, on va enfin pouvoir passer à l'accastillage et se consacrer aux dernières pièces à fabriquer.

BEQUILLE CARBONE

Un exemple: la fabrication de la béquille arrière pour l'échouage du bateau qui est, je le rappelle, un biquille. J'admets que certains on pu l'oublier, cette contruction ayant duré si longtemps..... La béquille est en carbone, fabriquée par David qui a pris complètement en charge la réalisation de cette pièce. Elle sera en 2 parties, pour le stockage à bord; On voit ci dessus la partie du haut, la partie du bas s'emboite. Beaucoup d'astuce et de savoir faire dans cette pièce, bravo David, on y reviendra dans un prochain article.

Bon, pour conclure et pour répondre à la question que tous se posent sur la date de la mise à l'eau, l'auteur de ce billet vous répond qu'il n'en sait rien, mais qu'il espère à présent que ça soit le plus vite possible. Il ne reste plus grand chose à faire: juste poser l'accastillage, tous les inox,tous les équipement intérieurs, isoler et équiper le compartiment moteur, mettre l'eau et l'électricité, installer l'électronique, gréer et peindre le mât (pour l'instant, ce n'est qu'un tube), sortir le bateau du hangar, le quiller et.....le mettre à l'eau, bref trois fois rien......!

Donc plus beaucoup de temps à perdre, au boulot!

 

A +